Poèmes et fables

DJIRE FATOUMATA

Cette page blanche elle est pour toi

Toi à qui je pense sans même, penser à moi

Oui, je le sais, je ne laisse jamais tomber

Je voudrais te le dire sans oser te regarder

Je t'aime et je te désirs, laisse-toi aimer.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires

  • melissa
    • 1. melissa Le 26/02/2008
    elle a donc tt gagner avoir un poète a son oreille c est etre plonger ds un reve continu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×