Poèmes et fables

MONIN MIREILLE LUCETTE

C'est en silence que je t'observe depuis trois ans

J'essaie en vain de savoir qui tu es

J'ai fait en sorte que tes amis deviennent les miens

En esperant mieux te connaître et t'aimer de loin

Et tout cela, rien que pour toi

Pour qu'un jour tu viennes vers moi pour me parler

Me serrer dans tes bras.

Mais seul le destin qui nous reunit sait

Si j'aurai la chance de partager ta vie

J'ai gravé ton amour dans mon coeur afin qu'il

Ne puisse jamais disparaître de ma vie

Si seulement tu savais m'aimer car moi

Je t'aimerai durant de longues années.

 

  • 1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.