Poèmes et fables

Et puis Décembre...

Et puis Décembre...

C'est l'aurore, la nuit s'éclipse, le jour se lève
Le coq chante, le village se lève
Partout dans les cours, les enfants courent
Les femmes s'activent, la journée sera longue
Sur la route du marigot, le canari sur la tête
Nos mères fredonnent les chants de nos ancêtres
Nos sœurs font le feu de bois pour la cuisine
Nos frères préparent le gibier
Tout le village est en ébullition,
C'est Décembre, et c'est le dernier jour de l'an
On prépare le nouvel an.
De loin, on entend le tam-tam parleur
Une symbolique du village, un message venant des sages.

Demain sera nouveau, c'est l'allégresse générale.
Nos filles et nos fils se vêtiront splendidement,
Nos pères s'énivreront et nos mères seront là pour eux,
On mangera à satiété,
Et Décembre, on en profitera.

Dans quelques heures ce sera le crépuscule,
Le soleil nous offrira le spectacle majestueux de son couché.
La lune se dévoilera de l'autre côté du ciel
Et la nuit tombera sur le village,
Les bistrots ouvriront, le marché fermera.
Sur la place du village, les enfants joueront,
Les jeunes se faufileront dans la foule
On voudra s'offrir une place dans les bistrots,
D'autres devoileront des pas de danse au bal sur la place du village.

Peu à peu, la lune se fera gracieuse en éclairant le village tout entier de son merveilleux éclat.
La forêt offrira un vent frais réchauffé par les villageois,
Et les chants des oiseaux noctures épouseront les mélodies du reveillons.
Lorsque nous passerons minuit,
Ce sera l'euphorie, les dieux seront remerciès,
Et chacun s'excitera de ce qu'il voit le nouvel an.
Les feux d'artifice redonneront de la vie à ce ciel déjà perlé d'étoiles.

Les heures passeront et le jour se levera.
Bientôt, Décembre ne sera qu'un lointain souvenir car une année sera passée.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Selon les termes de SACHAT GUITRY:"SI LA FEMME ETAIT BONNE DIEU EN AURAIT UNE" Mais pour moi,dans le mariage c'est l'homme qui bénéficie. Autant apporter à la femme la valeur qui lui est propre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site